,

Le laçage

Pas de doute, faire ses lacets est le nec plus ringard pour les adolescents et parfois même pour les plus grands (mode et fainéantise sont de mèches !).

Et pourtant, ils jouent un rôle primordial au niveau de la tenue du pied et de la qualité de nos appuis. Il permettent de préserver nos pieds, nos genoux, notre dos et accessoirement nos chaussures.

Un laçage correct évite les blessures et les mauvais mouvements. C’est pourquoi, les chaussures doivent impérativement être lacées durant une activité sportive (aux professeurs de veiller !).

Lors de leur utilisation quotidienne, il est aussi préférable qu’elles soient lacées, c’est là que les parents interviennent !

La carotte, le bâton, l’intox, à chacun sa méthode. Exigez au minimum que les lacets soient serrés et noués sous la languette de la chaussure afin de les dissimuler.

N’hésitez pas à faire comprendre à votre fils que sa prochaine entorse (ne noircissez pas trop le tableau !) le privera de son sport favori pendant plusieurs semaines…et à votre fille qu’elle devra renoncer à la paire de ballerines qui la faisait craquer en vitrine, faute de pouvoir y loger son pied trop large. Et oui, l’utilisation régulière de chaussures mal lacées, déforme et élargit nos pieds.

lacet converse

Vous pouvez recourir aux boules de serrage. Elles permettent de trouver un compromis avec les arguments de la maîtresse. Il sera alors préférable d’opter pour des lacets moins longs que ceux d’origine.

Les cordonniers disposent d’une large gamme de lacets. Certains pourront vous les couper sur mesure.

Les lacets ronds sont plutôt utilisés sur des chaussures de ville ou de randonnée. Les lacets plats sont réservés aux chaussures de sport.

La longueur du lacet varie en fonction du nombre d’œillets de la chaussure.

lacets

longueur lacets

lacet xtenex

Testez le lacet révolutionnaire XTENEX autobloquant.

C’est un lacet réalisé avec des nœuds élastiques préformés. Il permet d’obtenir une tension ajustable et indépendante entre chaque œillet, optimisant ainsi stabilité et maintien en fonction de la morphologie du pied. Il évite le laçage et le délaçage.

Enfin, voici quelques astuces de laçage qui vous permettront de palier à certains problèmes.

lacage pied large

Pied large

Si votre chaussure dispose de deux rangs d’œillets, passez votre lacet dans le rang les plus proche de la languette. Sinon, croisez le lacet, au départ, de façon traditionnelle, puis entre le 2ième et 3iéme œillet, conservez le lacet du même côté.

lacage pied etroit

Pied étroit

Si votre chaussure dispose de deux rangs d’œillets, passez votre lacet dans le rang le plus éloigné de la languette. Sinon, réalisez un « lace lock », un verrou pour votre lacet. Croisez une première fois votre lacet, puis entre le 2iéme et 3iéme œillet, conservez le lacet du même côté. Vous allez ainsi former un verrou. Vous passerez ensuite le lacet dans ce verrou.

lacage talon

Talon qui bouge

Si votre talon décolle, n’oubliez pas de bien lacer votre chaussure jusqu’au dernier œillet sur le côté.

Vous pouvez également réaliser un verrou entre l’avant dernier et le dernier œillet, puis y passer votre lacet.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *